Erreur informatique à l'Université de Liège: les étudiants ne pouvaient pas passer leur examen à distance

Informations sur les pannes informatiques destinés aux particuliers et aux entreprises.

Billet

L'Université de Liège (ULiège) renforcera sa plateforme informatique e-Campus à distance après une panne de serveur majeure survenue lundi matin, premier jour d'une nouvelle session au milieu d'une crise sanitaire des coronavirus. La dizaine d'interrogatoires qui devaient avoir lieu ont été reportés à une date ultérieure.

"L'endroit où les étudiants de l'Université de Cork devraient passer leurs examens n'est pas disponible ce lundi matin à 9h00, le premier jour de la session à l'ULiège", nous a signalé une personne ce matin via notre bouton orange. . «Malheureusement, l'Université de Liège (ecampus) s'est écrasée. 9h ... Nous avons attendu 45 minutes sans vraiment avoir de nouvelles, les étudiants sont stressés », a expliqué un étudiant. "La plateforme sur laquelle les étudiants passeront leurs examens est déjà indisponible le matin. Le numéro d'urgence est également saturé. La session commence avec style ...", a observé un autre étudiant, toujours en utilisant notre bouton orange. "Aujourd'hui, la première revue en ligne, l'Université de Liège, tombe en panne. Est-ce normal? Je ne pense pas! Cela fait une heure que le site a fonctionné et nous n'avons pas pu passer nos examens!" un autre étudiant. "Beaucoup d'autres facultés ont également eu des examens, et le serveur ne l'a pas pris en charge!" Supposons que l'un des étudiants qui nous a contactés.

Comme supposé par cet étudiant, il s'agit en fait d'un problème de capacité du serveur. Cela avait été augmenté et testé au cours des semaines précédentes. Mais ce matin, cela s'est avéré finalement insuffisant, nous a confirmé le département des communications de l'université. La plateforme a été relancée et des examens en ligne cet après-midi ont lieu. Les groupes d'étudiants se réduisaient, et l'université espérait que les domestiques démissionneraient. La capacité des services sera renforcée, a indiqué le service des communications. Lorsque les examens de ce matin qui n'ont pas pu avoir lieu, ils seront bien sûr reportés.

"Nos tests reprennent"

Pierre Wolper, directeur de l'Université de Liège, a été contacté par Bel RTL, expliquant: "Nos tests sont généralement repris. Bien sûr, nous ne sommes jamais sûrs d'une mauvaise surprise, mais nous avons déjà pris quelques précautions et j'espère que tout se passe bien Nous sommes en train de dupliquer le serveur pour avoir des serveurs différents pour les différents examens, ce qui évite d'avoir cette congestion.Ce que nous voulons aussi pouvoir faire, c'est dans un jour pour voir si on ne peut pas se propager les heures de début de l'examen pour éviter ce type de problème. C'est une autre mesure qui est complètement planifiée. "

"Cette panne de serveur est liée au grand nombre de connexions simultanées", a indiqué l'ULiège dans un communiqué publié cet après-midi. Cependant, des tests vides simulant les conditions de l'examen avaient été effectués au cours des deux dernières semaines, mais "ils ne permettent pas de mettre en évidence le problème survenu ce matin", a souligné l'institution. Ce n'est qu'en fin de matinée que l'effondrement a pu être réparé. "Suite à l'intervention des services informatiques de l'ULiège, la plateforme e-Campus est désormais relancée et la capacité des serveurs sera encore renforcée", assure l'université. "Disons que ce fut un faux départ. Le premier jour de formation à distance, nous avons également dû rencontrer un hoquet technique. Espérons que le reste de la session se déroulera dans les meilleures conditions", a déclaré Didier Moreau, responsable des relations presse de l'Université de Liège.

Les étudiants concernés, qui sont restés de longues minutes sans pouvoir se connecter et sans savoir quoi faire, ont finalement été avertis par l'intranet qu'il s'agissait d'un échec général. "Beaucoup ont eu le réflexe de contacter le numéro de téléphone créé par l'université, mais celui-ci s'est retrouvé saturé", a déclaré le vice-président à la vie étudiante, Rudi Cloots. "Les examens qui n'ont pas pu avoir lieu sont ou seront bientôt programmés", a indiqué l'université, qui a regretté que cet incident ait lieu "au début d'une session impliquant un effort collectif sans précédent, alors ses élèves que ses professeurs. »Les examens prévus pour ce lundi après-midi ont été maintenus. "Et jusqu'à présent, tout se passe bien", a déclaré M. Moreau.LIEN

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://enoncer.fr/index.php?trackback/76